Champagnac, Lundi 27 Mai 2019, 14 °C, Nuageux
| Le Bourg - 15350 CHAMPAGNAC |
Commune Mairie site officiel Champagnac Cantal Auvergne

Le Château - Centre d'Accueil et d'Orientation (CAO)

Ce bâtiment a été successivement une maison bourgeoise, un centre pour colonies de vacances, un lieu de festivités, une résidence pour personnes âgées et un CAO (centre d’accueil et d’orientation) pour migrants. Ce lieu ayant fait l’objet de nombreuses polémiques, je souhaite apporter quelques précisions, afin que chacun puisse se faire son opinion en toute objectivité (je ne reviendrai pas sur les deux premières affectations, extérieures à la commune).

Malgré le réel intérêt d’un tel lieu de festivités, celui-ci n’est pas parve-nu à être suffisamment rentable (pas assez de locations) pour couvrir son coût d’entretien, et il pesait lourdement sur les finances de la commune, ce qui a conduit la précédente équipe municipale à répondre favorablement à son change-ment d’affectation.

La location du bâtiment en tant que rési-dence pour personnes âgées (résidence Juliette) a permis à la commune de renta-biliser ce lieu en n’ayant plus à sa charge son coût d’entretien, et de dégager des bénéfices par le biais des loyers.

Malheureusement, des problèmes de normes juridiques, administratives et personnelles des gérants ont eu raison de ce principe novateur en janvier 2017. La commune fut alors de nouveau en charge du château.

Fin avril 2017, j’ai été sollicité par la Pré-fecture et la DDCSPP (Direction Départe-mentale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations) pour sa mise à disposition. 

Fin juin, après cinq mois d’inoccupation, le château renaissait en tant que centre d’accueil et d’orientation. Champagnac renouait ainsi avec sa culture d’accueil  : 40  migrants, dont des familles avec des enfants scolarisés, ont été accueillis, ce qui, dans un contexte démographique actuellement défavorable, est plutôt positif.

Je précise que l’association Forum réfu-giés-Cosi, mandatée par l’État, loue le châ-teau à la mairie et assume la totalité des coûts d’entretien (eau, électricité, chauf-fage), ce qui non seulement dégage la commune de cette charge, mais aussi lui assure à nouveau un bénéfice substantiel.

En outre, les retombées médiatiques de la création du CAO ont permis de mieux faire connaître notre commune et s’avèrent utiles pour l’octroi de subventions contri-buant au développement de Champagnac.

Cela a également engendré la création d’emplois, dynamisant notre commune et ses commerces.

Le CAO de Champagnac est l’illustration parfaite de la capacité de ce village à se mobiliser pour relever un défi, par sa créativité, sa réactivité et sa générosité, en faisant preuve d’humanisme et en s’inscrivant dans la modernité.

Je tiens à remercier celles et ceux qui m’ont soutenu lors de ma prise de position en faveur du CAO, et espère avoir convaincu les sceptiques du bien-fondé de cette démarche.

Un grand merci aux bénévoles et aux as-sociations qui œuvrent sans relâche pour le bien-être de ces personnes en situation précaire.

Le Maire, Gilles RIOS